Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

fredericgrolleau.com


X-Men 1.5

Publié le 15 Juillet 2012, 16:36pm

Catégories : #DVD

Ou de l’art - mutant - de revisiter l’histoire de l’humanité et ses périodes les plus sombres.

 

 

Inspiré du mythique comic "X-men" de Stan Lee (créé en 1963), ce premier volet de la série vaut comme un album d’installation en BD : alimenté depuis la moitié du XXe siècle par des guerres fratricides, le monde est envahi par la haine et la méfiance généralisées pour tout ce qui est autre que soi. A ce titre, les mutants, qui sont désormais légion, sont rejetés au nom de leur différence morpho-psychologique alimentant l’intolérance et les préjugés de l’opinion publique.

 

Dans ce futur proche, les extraordinaires pouvoirs d’ origine génétique que détiennent ces créatures hors du commun leur valent donc d’être mises au ban de la société, mais certains d’entre elles ont la chance d’être accueillies et formées par le professeur Charles Xavier - lequel ne désespère pas, en réunissant ainsi dans son école de "X-men" leurs forces spécifiques disparates au service du Bien commun, de les réconcilier avec les humains qui en fait les craignent plus qu’ils ne les haïssent. Cyclope, Tornade, Jean Grey, Rogue et Wolverine constituent l’équipe de choc devant cristalliser cet enjeu par sa lutte incessante avec le very very bad mutant de service, l’infâme et omnipotent Magneto qui souhaite pour sa part anéantir le monde des hommes...

 

Réalisateur du remarqué Usual Suspects, Bryan Singer signe là un véritable tour de force, tant l’adaptation de la bande dessinée au cinéma est souvent catastrophique. Il y parvient, non seulement en transposant à l’écran les composantes du comic d’origine - en soi une tâche non évidente -, mais en trahissant comme il le faut Stan Lee pour le rendre compréhensible du large public. Car ces super-héros ne déboulent pas dans notre quotidien comme un chien dans un jeu de quilles, ils nous sont présentés au sein d’une histoire cohérente, suivant un scénario tout à fait acceptable sinon intéressant. Plutôt que de donner dans les effets spéciaux à tout crin, Singer joue la carte de l’explication généalogique, et cela lui réussit bien : la filmographie du réalisateur s’est déjà attachée à sonder les racines du mal dans l’humanité (plus particulièrement la question de l’ostracisme ici) et trouve avec les aventures de ces parias servant paradoxalement d’arc-boutant à la normativité un parangon de modèle critique et théorique.

 

 

Car comment penser toute limite si l’on n’a pas un pied au-delà d’elle ? Par les modifications qu’il apporte au topos de départ (certains personnages sont laissés de côté pour ne pas submerger le spectateur et le profane - sage précaution ; les costumes tape-à-l’œil du Marvel comic’s sont avantageusement remplacés par des tenues plus sobres ; les relations entre les X-Men sont elles aussi retravaillées), Bryan Singer nous montre que la fidélité à une oeuvre, à un esprit - condition de la fondation possible de sa propre mythologie x-menienne personnelle - se confond moins avec l’absolue reconduction à l’identique de ses éléments fondateurs (sous le regard suspicieux des gardiens du temple) qu’elle se mesure à l’aune de la liberté d’extrapolation de l’épigone, seule marque de la compréhension plénière d’une atmosphère, on serait tenté de dire d’une " éthique ".

 

 

Un terme d’autant plus approprié si l’on insiste sur le parti pris "politique" du réalisateur, qui revisite par ce biais l’histoire de l’humanité et ses périodes les plus sombres (voir notamment l’ouverture du film ancrant l’expérience du mal chez Magneto en fonction du génocide juif de 39-45) et agite le spectre du racisme, ce qui n’est pas sans rappeler les conditions sociologiques de la naissance de la BD aux Etats-Unis (on lira avec profit à ce sujet le fabuleux roman que lui a dédié M. Chabon dans Les extraordinaires aventures de Kavalier & Clay chez R. Laffont). C’est ce que semblent souligner les éditions Fox Pathé Europa en concoctant là un collector de haute volée qui permettra certainement, maintenant que X-Men 2 est paru dans les salles, de rendre à ce film la place qui lui revient, le premier opus ayant été boudé à sa sortie par le plus grand nombre, par peur sans doute d’une forte dose d’hermétisme ou de débilité aggravée.

 

 

Les bonus de cet impeccable master - à la définition fort précise et aux couleurs saturées en diable - sont donc à la hauteur de nos espérances (scènes coupées inédites, interviews, documentaire, reportage etc.), même si la compression de l’ensemble nous a paru légèrement moins performante que l’édition source. Bref, même si l’on regrette le choix curieux de l’attribution du mixage DTS à la VF (au lieu du DD sur le dvd américain), il n’en reste pas moins que le son multicanaux sied à merveille à ce X-Men 1 qui épatera vos voisins. Par ailleurs, force est de reconnaître que les pléthoriques making of que contient ce disque 1 sont des compléments très significatifs, cela sans oublier également "Evolution X" sur le disque 2, indispensable à qui veut se montrer incollable sur les conditions du tournage ("Production d’ X-Men" proposant la scène de l’attaque du train en multi-angle : à ne pas manquer !) Peut-être le comic book demeure-t-il encore trop lointain dans cette édition 1.5, on aurait tort cependant de bouder notre plaisir devant un collector qui se prend au sérieux et mérite de rejoindre la dvdthèque idéale... en attendant, par exemple, la sortie de X-Men 2.5 ?

 

   
 

frederic grolleau
 

X-Men 1.5
- Édition Collector 2 DVD Réalisateur : Bryan Singer Avec : Hugh Jackman, Patrick Stewart, Ian McKellen, Famke Janssen, James Marsden, Halle Berry

Date de parution : 16 avril 2003 Éditeur : Fox Pathé Europa Durée : 104 minutes Présentation : Coffret

Format image : Cinémascope - 2.35:1 Full Screen (Standard) - 1.33:1 - 16/9 compatible 4/3 - DTS - Double couche Zone et formats son : Zone : Zone 2 Langues et formats sonores : Français (DTS), Français (Dolby Digital 5.1), Anglais (Dolby Digital 5.1) Sous-titres : Français, Anglais

Détails de l’édition : o Titre Original : X-Men o Zone 2 (Europe, Moyen-Orient & Japon seulement) o Origine : France

Bonus : o Une Edition 2 DVD :

DVD 1 : o Le film (1h40) o 5 modes de lectures différentes o 6 scènes coupées o 17 scènes "en coulisses" o Le commentaire audio de Bryan Singer

DVD 2 : o Les reportages "Donner vie aux X-Men" (25 min), "Le look des X-Men" (23 min), "La production de X-Men" (1h06) o Le reportage sur les effets spéciaux (17 min) o Le reportage exclusif sur X-Men 2 o Les essais de Hugh Jackman o Les effets spéciaux des X-Men : les scènes multi-angles o Le facteur X : les dessins des costumes, les essais des acteurs, le maquillage de Toad o Les avant-premières de X-Men à travers le monde o Les bandes-annonces de X-Men 2 et Dardevil

 

 
     

 

Commenter cet article