Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

fredericgrolleau.com


Streamers

Publié le 15 Juillet 2012, 12:54pm

Catégories : #DVD

Streamers démontre de manière implacable que le Vietnam tue avant même que les GI’s n’y débarquent.

 


L’histoire
Dans l’attente de leur envoi à la guerre du Vietnam, quatre jeunes recrues attendent dans un baraquement, entre ennui et angoisse. Ils passent le temps comme ils le peuvent, jusqu’à ce que les rejoigne un nouveau soldat au caractère violent qui va radicalement modifier leurs rapports et leur perception de la guerre à venir...

 

Assurément ce film de Robert Altman, sorti dans les salles en 1983 et méconnu du grand public vaut son pesant d’or. On ira même jusqu’à dire que c’est le titre qui nous a le plus interpellé cet été. A l’instar du Tigerland de Schumacher dont on avait déjà souligné l’intérêt dans le genre film de guerre périphérique, Altman pousse encore plus loin le bouchon intimiste en concoctant un bijou de huis-clos (pas une seule scène tournée en extérieur) afin de dénoncer l’absurdité du conflit. On n’est pas ici dans le comique révolté de M.AS.H mais on n’est pas non plus dans l’enfer kubrickien réaliste de Full metal jacket. Que reste-t-il entre les deux ? La peur, le doute, la méfiance envers l’autre, la fausse camaraderie et la vraie trahison. Autant d’éléments inhérents à l’instinct grégaire que Robert Altman filme avec maestria.

 

Ce Vietnam qui attend nos quatre héros (deux blacks, deux blancs), on ne le verra jamais. L’horreur de la guerre, la violence du conflit n’affleure jusqu’aux jeunes recrues forcloses dans leur baraquement sous la pluie continuelle que par l’intermédiaire de deux sergents instructeurs aussi fêlés que baroudeurs qui ont fait les 400 coups ensemble mais dont l’un souffre d’une leucémie... De leur expérience de vétérans les deux militaires ramènent le chant des parachutistes en torche et sur le point de mourir, « beautiful streamer », qui constitue par sa récurrence symbolique un pur moment d’anthologie de ce film qui prend aux tripes. Altman voudrait-il montrer à quel point l’armée américaine est pourrie de l’intérieur, déjà condamnée d’avance à perdre cette guerre contre l’ennemi extérieur désigné, qu’il ne s’y prendrait pas autrement. Car le corps des marines n’est pas uni, car les boys ne comprennent pas les différences de leur propre mode de vie.

 

 

 

 

Mettez un homosexuel, un laissé-pour-compte racial et un wasp peu cultivé dans une même pièce et observez les dégâts ! - semble indiquer le réalisateur qui s’amuse à montrer les démons intérieurs des recrues US en laissant planer le doute sur leur solidarité pressentie au combat. Le résultat est effrayant et incontestable à la fois. Mélange de peur, d’alcoolisme et de déni, Streamers démontre de manière implacable que le Vietnam tue avant même que les GI’s n’y débarquent. A l’origine pièce de théâtre où les dialogues jouent un rôle capital, le film se veut un camouflet au panhéroïsme américain et à toute rambomania prémâchée. Les six acteurs principaux du film obtinrent un prix d’interprétation ex-æquo au festival de Berlin.

 

 

 

 

Dommage dans ces conditions qu’aucun bonus potable ne l’accompagne et qu’un plus grand soin n’ait pas été apporté au master en ce qui concerne l’image et le son. Que le grain haché, à la définition floue très seventies, de l’image convienne au genre « caméra sur l’épaule » c’est un fait, mais il est regrettable que seule la piste en version originale anglaise - un mono d’origine - soit disponible. Si les bonus rendent plus que moins hommage à Altman, on aurait également aimé avoir plus d’informations sur les conditions du tournage de Streamers. Reste au curieux, bénéficiaire de ce coffret, deux autres titres très alléchants, The Player et Beyond Therapy, et ceci compensera peut-être cela.

 

 

   
 

frederic grolleau

Streamers

DVD 1 : The Player o Le documentaire sur les films de Robert Altman o Le documentaire sur les stars du film o La bande-annonce o Les filmographies de Robert Altman et Tim Robbins

DVD 2 : Beyond Therapy o Les interviews de Geneviève Page o La bande-annonce o Les filmographies de Robert Altman et de Jeff Goldblum

DVD 3 : Streamers o Le documentaire sur la carrière de Robert Altman o L’histoire du film o La bande-annonce o Les filmographies de Robert Altman et de Matthew Modine

 

Commenter cet article