Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

fredericgrolleau.com


Roger Leloup, Intégrale Yoko Tsuno - Tome 1

Publié le 16 Juillet 2012, 20:32pm

Catégories : #BD

Une perpétuelle source d’étonnement et de remise en cause de la normalité ambiante.

 

L’initiative des éditions Dupuis, qui débordent d’idées ces derniers temps, est à saluer : l’héroïne japonaise de Roger Leloup, conçue à la fin des années 60, n’est en effet pas forcément (re)connue de la part du jeune lectorat qui se rue volontiers et en masse sur les bandes dessinées depuis quelques années. Ce qui pouvait paraître farfelu ou diantrement audacieux au regard des aficionados du journal Spirou naguère, soit les mésaventures d’une jeune électronicienne nipponne qui voyage dans l’espace et le temps, est désormais bien paisible (au risque d’être morne) quand l’on voit le développement tous azimuts du manga ou de séries tonitruantes et très high tech.

 

Et pourtant. Chaque personne qui aura la curiosité d’ouvrir ce premier volume de l’Intégrale Yoko Tsuno sera surprise par la modernité du ton de Roger Leloup ainsi que par les trouvailles - toutes plus plausibles et cohérentes les unes que les autres - dignes des meilleurs romans de SF des seventies qui jalonnent ces exploits de la jolie Yoko (hymne à la femme libérée avant l’heure ?) et de ses deux amis Vic Vidéo (un réalisateur) et Pol Pitron (un caméraman).
Si les trois récits ici proposés (Le trio de l’étrange, La Forge de Vulcain et Les 3 soleils de Vinéa) mêlent, à l’instar de l’ensemble de la saga, des thèmes de SF avec des valeurs assez rabattues (quoique philosophiques) telles que l’amitié, le respect d’autrui ou la tolérance, on aurait bien tort de réduire les scenarii de Leloup à des textes un peu datés et ayant perdu de leur effet de surprise, où culmineraient juste des planches colorées et riches en détails. Outre que les rencontres entre notre trio et les Vinéens, ce peuple extraterrestre venu d’une planète située à deux millions d’années-lumière de la Terre, réfugié dans les entrailles de la Terre il y a quatre cents mille ans, sont toujours stimulantes, le mixte de technologie et d’extrapolation scientifique sur fond humaniste qui fait la valeur de la série est une perpétuelle source d’étonnement et de remise en cause de la normalité ambiante.

 

 

De ce point de vue, Yoko et ses amis représentent le grain de sable qui empêche la mécanique des méchants et des conquérants du monde de poursuivre en toute quiétude leur œuvre destructrice. Non content de pouvoir admirer, parfois avec de pleines pages inédites (croquis ayant servi pour des couvertures du journal, des animations diverses ou des publicités...), les créations mécaniques et les décors grandioses qui sont la marque du dessinateur, le lecteur évolue ainsi au contact de personnages qui ont bien vieilli en dépit d’une ligne claire passablement démodée de nos jours.
Raison pour laquelle, après la publication de l’épisode 24 en 2006, les éditions Dupuis ont décidé de faire paraître une intégrale en 8 volumes, dont chacun reprend trois épisodes classés par thème quitte à bousculer l’ordre chronologique originaire (ce premier album reprend les premières rencontres entre Yoko et les Vinéens), tout en proposant à chaque fois un dossier consacré à l’auteur et à ses créations. Ce nouveau format qui revisite et tonifie la série classique Yoko Tsuno est bel et bien une heureuse initiative : elle rappelle de bons souvenirs à ceux qui, comme moi, ont découvert Yoko Tsuno au tout début des années 80 et elle vaut, pour les autres, invitation à relire ces premiers récits fondateurs - dans lesquels même les plus jeunes peuvent se plonger sans modération.

   
 

frederic grolleau

 

Roger Leloup, Intégrale Yoko Tsuno - Tome 1 : "De la Terre à Vinéa" (introduction de P. Pinchart et T. Martens), Dupuis, juillet 2006, 164 p. - 16,00 €.

 
     

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article