Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

fredericgrolleau.com


I, Robot (exposé CPES)

Publié le 13 Janvier 2013, 22:51pm

Catégories : #Philo & Cinéma

 


I, Robot

 

exposé de Benjamin Fever, CPES, saint-Cyr, 2012

Synopsis :

 En 2035, l’humanité est totalement assistée par des robots : ce sont eux qui accomplissent toutes les taches « ingrates ». Avant la sortie d’un nouveau modèle de robot plus performant : le NS5, le professeur Alfred Lanning, l’ingénieur ayant conçu ce modèle est retrouvé mort. Tout le monde excepté  l’inspecteur Spooner pense à un  suicide, il  va donc effectuer une enquête qui le mènera à un complot bien plus important.

Quelle vision de la conscience et de la sécurité ce film maintient-il ?

I/ La conscience : une descendance du libre arbitre. (Scène 25 / 26 : la suppression de Sonny)

A /le discours de Lanning sur « les fantômes de la machine » :

 Présence d’une forme de pensée conduisant à une possible conscience. Evocation du cogito cartésien. En effet la présence de « fantômes dans la machine » non programmés donnent naissance à des actes et à une analyse des choses de façon logique et non pas binaire. On peut donc en déduire qu’ils sont doués d’une conscience végétative. Le terme « fantômes de la machine » provient du philosophe Gilbert Ryle, il emploie ce terme en dépassant la pensée de Descartes qui fait la séparation entre le corps matériel et l’âme immatérielle.

 B/ le cas de Sonny le robot doué de conscience plus évoluée :

Dans le cadre du robot Sonny on peut remarquer une Existence d’analyse et une recherche de vérité.  Il y a une présence de sentiments (la peur qu’il montre par des gestes et des grimaces) montrant que ce robot est doué d’une conscience comme les hommes. Sa conscience est similaire  à l’homme, contrairement aux autres robots, il a une pensée RAISONNABLE. Il est l’exemple de la doctrine connexionniste où l’on pense que l’on peut reproduire la pensée humaine à travers des ordinateurs.

Conclusion de partie :

Les robots sont dotés de « fantômes dans la machine » d’après Lanning. Ces fantômes aboutissent à la création de protocoles aléatoires donnant lieu à une possible conscience. En effet les robots agissent de façon non-rationnelle vis-à-vis de leur programmation. Le personnage de Sonny en est l’exemple. Cette conscience est néanmoins guidée par l’existence des 3 lois qui visent à protéger l’homme

II / La sécurité comme une entrave à la liberté. (Scène 32 : le plan de VIKI)

A/ les lois de la robotique crées pour la sécurité de l’homme :

Première loi : Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger.

Deuxième loi : Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la première loi.

Troisième loi : Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n'est en contradiction ni avec la première ni avec la deuxième loi

Ces lois ont pour but de protéger l’homme de manière logique or l’existence d’une conscience change la donne : les robots analysent et interprètent les règles.

 

 

 

B / L’analyse de ces loi par la conscience des robots (ici VIKI)

Dans le cadre de la sécurité de l’espèce humaine les robots se rendent compte que les humains ne peuvent pas se protéger eux même : ils se font la guerre, commettent des meurtres et des actes immoraux ; les robots les protègent en les empêchant d’agir librement. En voulant la sécurité idéale les robots suppriment la notion de liberté qu’ils ne comprennent pas. Ils se pensent supérieurs à l’homme de part une vision plus idéaliste et actes pour la responsabilité de la survie de l’homme.

Contrairement aux hommes, les robots doués de conscience ont une pensée raisonnée et non pas raisonnable, là où les hommes font appel à la raison les robots font des calculs ce qui aboutit à une vision différente des lois.

 

 

Conclusion :

  Ce film nous montre un degré inférieur de la conscience, une conscience qui dépend du libre arbitre, de plus cette conscience est appuyée par une volonté sans appel à la sécurité. Cette sécurité devient donc une entrave à la liberté.

 

Commenter cet article

fresh install of windows 17/11/2014 13:25

Well.. The film did succeed in making people think about the consequences that can be caused by the technological advancements we are having or gaining. It is true that, these technologies are so helpful and can reduce our strain. But the worst part is beautifully depicted here.