Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

fredericgrolleau.com


Gomez et Tavarès

Publié le 15 Juillet 2012, 17:28pm

Catégories : #DVD

Un buddy-movie très seventies à la française sur deux policiers ripoux qui ne convainc personne. Un pur fantasme de pop corn movie façon Starsky et Hutch, comme en rêvait Gilles Paquet-Brenner qui ne parlera qu’aux fans de Taxi et de sardines grillées au Pastaga.

 

 

L’histoire

 

Un braquage spectaculaire vient d’avoir lieu avant que le comptable d’une organisation maffieuse ne soit exécuté. Nous sommes à Marseille en plein été. Branle-bas de combat sur la Canebière où les gangsters défient et ridiculisent la police à l’envi. Gros enjeux, gros moyens, la police table sur deux de ses éléments hors pair, Gomez et Tavarès, pour faire la nique au grand banditisme et retrouver la fille de la victime, une strip-teaseuse disparue dans la verte. Des deux agents, ni l’un ni l’autre ne sont cependant les superflics que l’on croit. Max Tavarès (Titoff) est la star locale, pourri(e) jusqu’à la moelle, quant à Oscar Gomez (Stomy Bugsy), muté depuis la région parisienne avec une réputation d’incorruptible, c’est la pire des racailles qui ait jamais vu le jour !

 

 

Gros guns et morale à un euro

 

Il n’y a qu’une chose intéressante dans ce dvd, c’est le bonus où Gilles Paquet-Brenner revient sur le scénario de Gomez et Tavarès, sur les conditions du tournage et sur le « message » qu’il entend distiller dans ce film coup de poing. Parce que le reste, c’est castagne, cascades (en mer, en voiture, en hélico), beaux culs et biceps en veux-tu en-voilà. On ne nous tiendra pas grief de ne pas défendre un film où un coriace et un magouilleur outrepassent la loi pour arrêter les criminels... Le réalisateur met le paquet pour ficeler un polar tonitruant, aussi creux qu’inutile, tout en effets spéciaux surajoutés. Grandes gueules, grosses cylindrées, gros calibres, tout ici est démesuré et grossier, une image qui ne correspond pas forcément à la cité phocéenne, à moins d’aimer les caricatures. On est bien loin de Les jolies Choses (2000), premier long métrage de Gilles Paquet-Brenner, adaptation du roman de Virginie Despentes qui racontait la descente aux enfers d’une fille profitant de la mort de sa soeur jumelle pour devenir une star de la chanson. Parce qu’il a voulu résolument changer de ton (s’amuser ?), le réalisateur se contente - certes par le biais d’une image bien compressée aux contrastes satisfaisants - d’accumuler les clichés pour nous servir une soupe estampillée clin d’oeil à la Blacksploitation et à Shaft. Point trop n’en faut, messire !

 

 

 

 

Ripoux relookés

 

Entre deux courses de voitures, le résultat est une version réévaluée des bons vieux "Ripoux zidiens" (avé l’accent). A ceci près qu’ici tout esprit parodique est absent et que les acteurs surjouent chacune de leurs scènes, qui plus est en ne prononçant qu’un mot sur trois, ce qui rend incompréhensible la plupart des dialogues. Stomy Bugsy et Titoff en comédiens, il fallait déjà avoir de l’imagination, vous me direz... Dommage au niveau sonore car les deux versions 5.1 (qui voient la piste DTS -768 Kbps - l’emporter d’une courte pointe sur le Dolby Digital - 384 Kbps) mettent bien en valeur la musique et renforcent les effets d’ambiance (à noter lors de la première séquence la présence du duo de rap Gomez et Dubois, alias Eben et Faf Larage, auteurs de la chanson du film, Hôtel commissariat). C’est le titre de 2001, Gomez et Tavarès : Les Ripoux, mettant en scène deux flics magouilleurs, qui a influencé le choix Gilles Paquet-Brenner d’en faire un film d’action. Bref, un buddy-movie très seventies à la française sur deux policiers ripoux qui ne convainc personne. Un pur « fantasme de pop corn movie » façon Starsky et Hutch, comme en rêvait Gilles Paquet-Brenner qui ne parlera qu’aux fans de Taxi et de sardines grillées au Pastaga. Rien de plus.

 

 

 

 

Du côté des bonus

 

Les commentaires des deux comédiens principaux sont purement anecdotiques ; les featurettes clipées à mort ne présentent aucun intérêt ; Eclairage sur Gomez et Tavarès se révèle un making of classique du film avec interviews des protagonistes, snif !

 

 

   
 

frederic grolleau

Gomez et Tavarès
Réalisateur : Gilles Paquet-Brenner Genre : comédie policière Acteurs : Stomy Bugsy, Titoff, Jean Yanne, Elodie Navarre, Noémie Lenoir Editeur : M6 vidéo Date de parution : décembre 2003 Format vidéo : (16/9 compatible 4/3) Format son : VF DD & DTS 5.1 Format DVD : 1 disque, 1 face, 2 couches

Bonus : Commentaire audio de Stomy Bugsy & Titoff 3 featurettes : Cascades en voitures (1’51) / Cascades en mer (1’49) / Les armes (1’46) Eclairage sur Gomez et Tavarès (31’41) Fiches d’identité des personnages Présentation de l’album sous forme de texte questions/réponses avec Gomez & Dubois. Clip Video Hôtel commissariat en version longue (5’13) BA du film & Les Jolies choses

 

 
     

Commenter cet article