Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

fredericgrolleau.com


Fast and Furious

Publié le 15 Juillet 2012, 12:45pm

Catégories : #DVD

Pas de quoi se damner, à moins d’être un mordu du genre, mais largement de quoi réveiller vos voisins !

 


Q
uand la nuit tombe sur Los Angeles, le bad boy Dominic Toretto s’adonne à ses deux passions : les rodéos automobiles non autorisées dans les rues entre bolides surcustomisés et le braquage de camions de marchandises. Comme il en fait beaucoup, sur fond de musique pêchue et de rugissements frénétique de moteurs, la police décide d’infiltrer dans la bande une taupe : Brian, beau blond aux yeux bleus qui en pince illico pour la soeur de Dom.

 

Sport extrême versus normalité

 

Autant le dire tout de suite, pour aller aussi vite que les bolides qui jalonnent cet hymne aux grosses cylindrées : celui qui parviendra à dégager l’intérêt du scénario ici gagnera notre plus haute estime. Mais il faut reconnaître en même temps, tout machisme de pilotage mis de côté, que la suite est assez prenante : la vitesse et la violence de ces courses sauvages, où des caisses archiesthétisées crachent à plus de 250 km/h des flammes et des basses techno vous empêchent résolument de vous endormir sur votre canapé. C’est que la passion de la vitesse, le goût du risque et les airbags des bimbos de services toutes plus pharaoniques les unes que les autres sont tassez communicatifs...

 


C
ette plongée dans le monde fermé des courses de voitures illicites (qu’on appelle le tuning) devient alors assez grisante si on choisit de pousser le son et d’oublier son esprit critique - c’est-à-dire d’occulter à quel point Fast and Furious est une sorte de Point Break, sans la mer et sans les vagues, en hommage contourné à certaine Fureur de vivre mythique. Les bonus, très riches (serait-ce donc pour compenser quelque chose ?) offrent notamment sept scènes inédites et une étude multiangle des cascades. Pas de quoi se damner donc, à moins d’être un mordu du genre, mais largement de quoi réveiller vos voisins.

   
 

frederic grolleau

Fast and Furious
Avec : Paul Walker, Vin Diesel, Michelle Rodriguez, Jordana Brewster, Rick Yune, Chad Lindberg Réalisateur : Rob Cohen Date de parution : 3 avril 2002 Éditeur : G.C.T.H.V. Titre original : The Fast and the Furious Zone 2 (Europe, Moyen-Orient & Japon seulement)

Bonus : Le commentaire audio du réalisateur Le Making Of Racer X : l’article qui inspira le film Le tournage du film La MPAA - Les risques de la censure Etudes multi-angles de cascades Les effets spéciaux La comparaison film/Storyboard 7 scènes supplémentaires Le Clip des effets spéciaux L’index de la musique Des clip musicaux Les notes de production Devant et derrière la caméra Le film annonce Les filmographies Des bonus cachés Des suppléments DVD-Rom Le message télévisé de Paul Walker

Format plein écran et cinémascope

 

 
     

Commenter cet article