Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

fredericgrolleau.com


Entretines video avec F. Vignale, B. Constantine, S. Vajda, G. Fraisse, C. Siguret et H. Constanty

Publié le 16 Juillet 2012, 20:49pm

Catégories : #TV FG

.

 

Mi-décembre 2006, Le Litteraire TV rencontre quelques auteurs dont les titres ont été appréciés par la rédaction, grâce à la complicité de Frédéric Tenentap pour la réalisation (www.ontv.tv) :

 

 

Frédéric Vignale, le fameux fondateur du journal online LE MAGUE sort en janvier 2007 "Les censurés de la télé", Editions du Bord de l’eau. Parallèlement il nous parlera du tournage prochain de son premier long métrage, une variation très originale sur le thème de "La belle et la bête". En attendant de voir le film, appréciez l’interview !

 

 

Est-il souhaitable qu’un député puisse poursuivre ses activités professionnelles dans le secteur privé ? Est-il sain que nombre d’élus conservent leur statut de profession libérale, notamment en tant que « consultants », sans que l’on sache si les intérêts qu’ils défendent à l’Assemblée recoupent ceux de leur clientèle ? Telles sont quelques unes des redoutables questions que pose Hélène Constanty dans « Députés sous influences. Le vrai pouvoir des lobbies à l’Assemblée Nationale » (Fayard, 2006) où la journaliste indépendante fustige sans langue de bois la politique de l’autruche menée par la France en la matière.

 

 

Ecrivain prolifique et dernière romantique parisienne, Catherine Siguret présente sa concept de l’amour et des relations hommes/femmes au XXI siècle, à l’heure de l’Internet devenu roi, en prenant exemple sur la passion qui met aux prises les héros de son roman « Je vous aime »(Fleuve noir, 2006). Passionnèment ? A la folie ?

 

 

Riche et foisonnant, prisme de nombreuses lectures croisées possibles, le roman de Sarah Vajda (Contamination, Le Rocher, 2007) l’est à plus d’un titre. Au-delà d’une histoire à l’intrigue minimale (une femme qui se jette sous les roues d’un train lègue au conducteur de celui-ci sa montre), "Contamination" - qui porte bien son nom - vaut bien plutôt comme un hommage musical à la révolte du Ian Curtis de Joy Division et comme une dénonciation, emballée par de courts chapitres lapidaires, d’une certaine médiocratie française. Aussi "politically incorrect" qu’envoûtant.

 

 

De l’imagination, la scripte Barbara Constantine, fille du grand Eddie, en a plus qu’à revendre. Sous un ton faussement badin et décontracté, l’auteure de ce premier roman ("Allumer le chat", Calmann-Lévy, 2007) nous entraîne sans coup férir dans la farandole de ses doux dingues de personnages, entre Queneau et les Deschiens...(dixit Daniel Picouly).

 

Philosophe, historienne du féminisme et ex-député européens aux Droits des femmes, Geneviève Fraisse (« Du consentement », Seuil ; « Le mélange des sexes », Gallimard, 2007) prend appui sur la polysémie du "consentement " pour penser la question de l’égalité des sexes et exposer les linéaments de ses recherches philosophiques dans ce vaste champ. Un travail sur le concept fondateur de l’autonomie des femmes contemporaine et qui ouvre la porte de la relation entre les êtres tout en établissant en quoi, "le sujet, homme ou femme, n’est pas autarcique".

 

Retrouvez tous ces entretiens, et bien d’autres, sur Le Litteraire TV

   
 

 


-  Frédéric Vignale, Les censurés de la télé, Editions du Bord de l’eau, 2007.

-  Hélène Constanty, Députés sous influences, Fayard, 2006.

-  Catherine Siguret,Je vous aime, Fleuve noir, 2006.

-  Sarah Vajda, Contamination, le Rocher, 2007.

-  Barbara Constantine, Allumer le chat, Calmnann-Lévy, 2007.

-  Geneviève Fraisse, Du consentement, Seuil, 2007 et Le mélange des sexes, Gallimard, 2007.

 

Commenter cet article