Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

fredericgrolleau.com


Conscience & liberté dans "Ghost in the Shell" (Mamoru Oshii, 1995)

Publié le 27 Septembre 2021, 21:05pm

Catégories : #Ateliers audiovisuels

Conscience & liberté dans "Ghost in the Shell" (Mamoru Oshii, 1995)
A l'appui du synopsis et des extraits vidéos ci-dessous, interroger le lien problématique entre conscience et liberté dans Ghost in the Shell
 
Synopsis du manga :
 
Ghost in the Shell (Mamoru Oshii, 1995 adapté de  Masamune Shiro) est un manga futuriste cyberpunk se déroulant aux alentours des années 2030. Le personnage principal est un cyborg de sexe féminin du nom de Motoko Kusanagi. Kusanagi fait partie d’une section d’élite anticriminelle, la section 9.
La trame principale du manga, ainsi que du film adapté du manga, raconte la traque d’un cybercriminel connu sous le nom de « Marionnettiste » (Puppet Master). Ce cybercriminel prend le contrôle de l’esprit d’un humain par l’intermédiaire du Réseau Numérique mondial, évolution d’Internet.
Alors que l’enquête progresse, la section 9 finit par découvrir que le criminel n’est pas une personne physique mais une intelligence artificielle ayant acquis, pour la première fois au monde, une conscience. Le désir du Marionnettiste, qui a réussi à s’incarner dans un corps d’androïde, est de se reproduire. Il ne souhaite pas se dupliquer comme un simple virus (toujours identique et donc vulnérable) mais bien donner naissance à une nouvelle forme de vie. C’est pourquoi il sollicite Motoko Kusanagi pour fusionner leurs ghosts (l’équivalent de l’âme et de l’esprit) et ainsi créer un être nouveau et unique.
 

bande-annonce  (VOST) :

 

 
générique :
 
 
pourquoi voir Ghost in the Shell :
 
 
La philosophie de Ghost in the Shell (15mn41) :
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article