Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

fredericgrolleau.com


L'appareil psychique selon Freud

Publié le 30 Novembre 2020, 20:09pm

Catégories : #Philo (Notions)

L'appareil psychique selon Freud

 

La psychanalyse a élaboré différentes représentations de l’appareil psychique, aussi appelées topiques. Ces topiques permettent de mieux comprendre le fonctionnement du psychisme humain.

I. La première topique (1900)

Elle est la première représentation spatiale du psychisme humain, selon Freud. L’appareil psychique serait composé de trois instances (ou « lieux du psychisme ») qui seraient en interrelation : l’inconscient, le préconscient et le conscient. Chacun de ces lieux auraient une fonction précise.

 

B. Les trois instances

- Le système Conscient  (ou perceptif)
C’est l’élément périphérique de l’appareil psychique : il reçoit toutes les informations extérieures et les envoie dans l’appareil psychique. Il reçoit aussi des informations venant de l’intérieur du psychisme (comme des souvenirs). Il est très lié à la seconde instance psychique : le préconscient.

- Le système Préconscient
Il regroupe tous les éléments qui ne sont pas présents à la conscience de l’individu à un moment précis, mais qui sont accessibles. Il stocke sans émettre de censure, il n’y a donc pas d’altération du contenu. Il permet à notre conscience de se concentrer sur certaines tâches sans être parasitée par des éléments indésirables à ce moment. Il nous permet de nous adapter à la réalité au monde extérieur, on dit qu’il est régi par le principe de réalité. Il nous permet de supporter l’insatisfaction et de remettre à plus tard des actions ou des désirs.

- Le système Inconscient  
Il est séparé du reste du psychisme (le préconscient et le conscient) par une censure très forte. Il est formé de sentiments désirs ou actes dont l’accès à la conscience est bloqué. Ces éléments cherchent à revenir à la conscience mais ils sont refoulés par la censure. Il est souvent le siège de désirs frappés d’interdit. (cf. 2ème topique : Surmoi). Les désirs (ou pulsions) inconscients, cherchent leur satisfaction immédiate : on dit donc que le système inconscient est régi par le principe de plaisir.

II. La deuxième topique (1920)

Cette deuxième façon de représenter le psychisme humain, élaborée elle aussi par Freud , ne remet pas en cause la première mais l’enrichit. Il existerait, dans l’appareil psychique, trois autres instances : Le Ça, le Moi et le Surmoi.

 

B. Les trois instances

-Le Ça : Il est le siège des pulsions et des désirs refoulés.
Il a un rôle inconscient et donc involontaire. C'est-à-dire qu’il nous est inconnu. Il apparaît avant l’éducation, par conséquent , certains le voient comme le pôle animal de l’être humain. Le Ça n’a pas été théorisé par Freud mais par G. Groddeck qui le définit comme ce qui se passe en nous et qui nous échappe. Il est dominé par le principe de plaisir. Dans le Ça seront refoulés tous les éléments interdits. Il va rentrer en conflit avec le Moi et le Surmoi.

-Le Surmoi : Il possède un rôle de censeur ou de juge. Il correspond à notre conscience morale, notre autocensure. Cette censure peut être consciente ou inconsciente. Il se forme par l’intériorisation des interdits parentaux (durant l’enfance cf. complexe d’Oedipe) et des exigences sociales. C’est par lui que s’effectue le refoulement des désirs et pulsions dans l’inconscient. Les exigences du Surmoi peuvent être très grandes ce qui peut provoquer des conflits avec le Moi et le Ça, et aussi des troubles de personnalité (névroses).

-Le Moi : Il est le médiateur entre le Ça, le Surmoi et la réalité. Il se constitue progressivement au contact de la réalité. C’est le Moi qui met en place le raisonnement intellectuel objectif. C’est aussi grâce au Moi que l’on a la perception d’être. Il doit composer avec les exigences des autres instances (Ça et Surmoi) et le monde extérieur : Le Moi est donc dominé par le principe de réalité. Le Moi a donc une place fragile au sein de la personnalité. Pour se préserver, il peut utiliser la censure, cette dernière est inconsciente et adaptative. Il met aussi en place ce que l’on nomme des mécanismes de défense (pour se préserver du conflit entre les pulsions ou désirs du Ça et les interdits du Surmoi). La cure psychanalytique permet un renforcement du Moi.

 

source : 
https://www.psychaanalyse.com/pdf/L%20APPAREIL%20PSYCHIQUE%20ET%20SES%20INSTANCES%20SELON%20FREUD%20(3%20pages%20-%20565%20Ko).pdf 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article