Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

fredericgrolleau.com


Le Je et son envers dans "Enemy" (C. Villeneuve, 2014)

Publié le 15 Octobre 2020, 08:23am

Catégories : #Philo & Cinéma

Le Je et son envers dans "Enemy" (C. Villeneuve, 2014)

Synopsis 
Adam est un professeur timide qui vit avec sa fiancée. Une existence tranquille qui est chamboulée le jour où il fait la rencontre de son sosie parfait, Anthony. Adam épie son double dont chacun de ses faits et gestes devient un miroir de sa propre existence.

En 2014, le public qui a découvert Enemy s'est perdu dans sa toile. Le film très mystérieux de Denis Villeneuve propose en effet une énigme à résoudre sur la question du double. Bourrée de symboles, le long-métrage traite également de la fidélité dans le couple et de la fatalité. Beaucoup de spectateurs sont sortis de la projection perdus devant ce scénario ambitieux et complexe qui fascine autant qu'il déroute. Ci-dessous, nous vous proposons une tentative d'explication du film porté par Jake Gyllenhaal. Denis Villeneuve n'ayant toutefois pas tranché sur les différentes interprétations sur ce film, d'autres théories peuvent nourrir la réflexion.

Enemy suit Adam, un professeur introverti et mélancolique dont la vie est bouleversée lorsqu'il rencontre son sosie. Plus séduisant, plus sûr de lui et marié, Anthony (reconnaissable à son alliance au doigt) semble être une version améliorée d'Adam et de sa vie. Le professeur décide de le traquer, avant de remarquer des similitudes terrifiantes avec son double. Lors du visionnage, on peut s'interroger : quel est le lien entre Anthony et Adam ? Denis Villeneuve apporte un élément de réponse lors d'une interview avec Curzon, expliquant qu'Enemy traite principalement du subconscient. "C'est un homme qui décide de quitter sa maitresse pour revenir vers sa femme. On voit l'histoire depuis le point de vue son subconscient", précise encore le cinéaste. Au fur et à mesure du film, on peut se dire qu'Anthony est une projection du subconscient du protagoniste, ou une projection de ce qu'il désirerait être. Anthony et Adam ne seraient alors qu'une seule et même personne.

 

Le lien entre Anthony et Adam

Plusieurs scènes d'Enemy le sous-entendent, comme le relève le youtubeur Le Fossoyeur de film dans son après-séance dédié au film :  on ne voit jamais Adam et Anthony dans la même scène en présence d'autres personnages. La conversation que le professeur a avec sa mère est aussi lourde de sens, puis qu'elle lui fait prendre conscience qu'il devrait arrêter d'être infidèle et de se cramponner à sa carrière d'acteur, autant de caractéristiques qui renvoient à Anthony, et non à Adam.  Anthony ne serait donc pas "réel", mais une projection du subconscient d'Adam libre de vivre ses désirs refoulés, frustré dans sa vie de couple et sa vie professionnelle. La scène de l'accident de voiture entre Anthony et Marie (qui est donc la maîtresse du protagoniste et non pas sa fiancé comme c'est suggéré pendant une partie du film) peut se lire comme une mise à mort symbolique du double d'Adam. Enemy n'est donc pas qu'une histoire de double : l'ennemi d'Adam, c'est lui-même, sa peur de l'engagement, ses espoirs déçus et ses frustrations, qui le poussent à fantasmer sa vie et à être infidèle envers sa femme.

Que symbolisent les araignées dans Enemy ?

Denis Villeneuve a toujours refusé de donner une explication à la présence des araignées dans Enemy, et particulièrement à la fin. Il a toutefois suggéré en interview qu'il s'en est servi comme un symbole, sans préciser lequel. Dans la culture et la mythologie, l'araignée a plusieurs symboliques : la patience, la persévérance, mais également la malice ou la tromperie. Dans Enemy, on peut l'associer au contrôle et de l'emprise qu'exercent les femmes sur la vie d'Adam, le personnage de Jake Villeneuve se sentant constamment embourbé dans une toile d'araignée. On remarque que l'arachnide apparaît à quatre reprises dans le film, toujours associé à des femmes, et plus particulièrement Hélène, l'épouse et la mère d'Adam. 

 

Comment comprendre la scène finale ?

A la fin d'Enemy, alors qu'Adam semble débarrassé d'Anthony, celle-ci se transforme en araignée terrifiée. Plusieurs interprétations sont possibles à cette scène finale : Hélène réalise qu'elle a compris le trouble dont souffre son mari et qu'elle en est terrifiée. Cette apparition suggère également qu'Adam ne se libérera jamais de ce sentiment d'oppression qu'il ressent. Cette dernière image, qui fait écho à l'araignée écrasée par un talon aiguille au début du film, peut aussi sous-entendre qu'Hélène a peur d'être symboliquement écrasée par son mari, incapable de s'engager. S'il a tué symboliquement Anthony, ce qu'il représente (l'infidélité et les pulsions) n'est pas mort pour autant : les événements vu dans le film vont continuer à se reproduire une seconde fois, en écho à la citation des deux philosophes qui ouvre Enemy.

 

manon bricard

 

source :  https://www.linternaute.com/cinema/tous-les-films/1899729-enemy-que-signifie-le-film-et-sa-fin-tentative-d-explication/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article