Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

fredericgrolleau.com


exercice sur Autrui avec "Je suis une légende" (Francis Lawrence, 2007)

Publié le 15 Mai 2020, 17:33pm

Catégories : #Ateliers audiovisuels

exercice sur Autrui avec "Je suis une légende" (Francis Lawrence, 2007)

A partir du visionnage du film ou de la bande-annonce de "Je suis une légende" (Francis Lawrence, 2007), prenez appui sur le synopsis et l'extrait ci-dessous et la scène dite du mannequin Fred 

Histoire 

Robert Neville était un savant de haut niveau et de réputation mondiale, mais il en aurait fallu plus pour stopper les ravages de cet incurable et terrifiant virus d’origine humaine. Mystérieusement immunisé contre le mal, Neville est aujourd’hui le dernier homme à hanter les ruines de New York. Peut-être le dernier homme sur Terre… Depuis trois ans, il diffuse chaque jour des messages radio dans le fol espoir de trouver d’autres survivants. Nul n’a encore répondu.
Mais Neville n’est pas seul. Des mutants, victimes de cette peste moderne – on les appelle les « Infectés » – rôdent dans les ténèbres… observent ses moindres gestes, guettent sa première erreur. Devenu l’ultime espoir de l’humanité, Neville se consacre tout entier à sa mission : venir à bout du virus, en annuler les terribles effets en se servant de son propre sang. Ses innombrables ennemis lui en laisseront-ils le temps ? Le compte à rebours touche à sa fin…

Le mannequin Fred

Robert Neville (Will Smith) découvre son mannequin-fétiche à une place inhabituelle...
Sur le tout premier plan où l'on voit le mannequin de loin, au début de la vidéo, il se passe quelque chose de très difficilement perceptible : celui-ci bouge très légèrement la tête. Oui, vous pouvez essayer de retourner voir ce plan ultra rapide, cela se passe réellement. Cela se passe dans un très court laps de temps, et est très difficilement perceptible. Cela a été fait exprès afin que ceux qui le remarquent se disent "Attends, il a bougé, là ?" et finissent par avoir eux-mêmes un doute, et c'est exactement ce que pense le personnage de Robert Neville dans cette scène : "Attends, il a bougé, là ? Non ce n'est pas possible !". Ce procédé très astucieux a été fait afin que le spectateur se mette inconsciemment encore plus à la place du personnage.

afin d'apporter une réponse philosophique à l'un des sujets suivants, au choix : 
Faut-il être seul pour être soi-même ?
Autrui est-il mon semblable ?
D'où viennent les difficultés que l'on éprouve à communiquer avec les autres ?
L'autre a-t-il des points communs ou se reconnaît-il à des différences irréductibles ? 
"Suffit-il d'observer pour connaître?"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article