Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

fredericgrolleau.com


The Temptations, "Papa Was A Rollin' Stone" (Papa Avait Une Âme De Vagabond) - 1972

Publié le 16 Novembre 2019, 14:02pm

Catégories : #Philo & musique

 

Papa Was A Rollin' Stone (Papa Avait Une Âme De Vagabond)

It was the third of September
C'était le trois septembre
That day I'll always remember, yes I will
Ce jour-là, je ne l'oublierai jamais, non jamais
Cause that was the day that my daddy died
Car c'est le jour où mon papa est mort
I never got a chance to see him
Je n'ai jamais eu l'occasion de le voir
Never heard nothin' but bad things about him
Je n'ai jamais rien entendu de bon sur lui
Momma I'm depending on you to tell me the truth
Maman je m'en remets à toi pour me dire la vérité
Momma just hung her head and said, son
Maman ne fit que baisser la tête et dit, mon fils

[Chorus] (x2)
[Refrain] (x2)
Papa was a rolling stone, (my son)
Ton papa avait une âme de vagabond, (mon fils)
Where ever he laid his hat was his home
Où qu'il aille, cet endroit devenait sa maison
And when he died, all he left us was alone
Et quand il est mort, l'unique chose qu'il nous a laissée c'est la tranquillité


Hey Momma !
Hé ! Maman !
Is it true what they say that Papa never worked a day, in his life
Est-il vrai, comme ils le disent, que papa n'a jamais travaillé un seul jour dans sa vie
And Momma, some bad talk goin' round town sayin' that Papa had three outside children
Et maman, des ragots se propagent en ville, on dit que papa a eu trois enfants illégitimes
And another wife, and that ain't right
Et une autre épouse, et c'est pas vrai
Heard them talking Papa doing some store front preachin'
Je les ai entendus dire que papa prêchait devant les magasins
Talked about saving souls and all the time
Qu'il parlait de sauver les âmes et que sans arrêt
Dealing in debt, and stealing in the name of the law
Il s'endettait et volait au nom de la loi
Momma just hung her head and said...
Maman ne fit que baisser la tête et dit…

[Chorus] (x 2)
[Refrain] (x2)

Hey Momma,
Hé ! Maman,
I heard Papa called himself a jack of all trades
J'ai entendu que papa disait qu'il était un touche-à-tout
Tell me is that what sent Papa to an early grave
Dis-moi si c'est ce qui l'a envoyé si tôt dans la tombe
Folks say Papa would beg, borrow, steal
Les gens disent que papa faisait la manche, empruntait et volait
To pay his bills
Pour payer les factures
Hey Momma,
Hé ! Maman,
Folks say Papa never was much on thinking
Les gens disent que papa n'a jamais été très cérébral
Spent most of his time chasing women and drinking
Qu'il passait la plupart de son temps à courir après les femmes et à boire
Momma I'm depending on you to tell me the truth
Maman je m'en remets à toi pour me dire la vérité
Momma looked up with a tear in her eye and said, son...
Maman releva la tête, la larme à l'oeil et dit, mon fils…

[Chorus] (x 4)
[Refrain] (x4)
-------------------

Tous les temps marqués sur la charleston.
La ligne de basse, avec ces six notes, obsédantes.
Les violons, à l’arrière-plan.
La pédale wah-wah qui transforme la guitare en instrument de percussion.
Les cuivres, qui esquissent discrètement la mélodie.
Le piano électrique Wurlitzer.
Les claquements de main.
Un seul accord de Si bémol mineur pendant toute la durée de PWARS.
Ce sont Norman Whitfield et Barrett Strong qui écrivirent ce monument pour le groupe The Undisputed Truth, dont tout le monde a oublié la version. L’année suivante, Whitfield dirigea, non sans quelques frictions, la session d’enregistrement de PWARS, destinée à être incluse sur l’album « All Directions » des Temptations. Dennis Edwards, Melvin Franklin, Richard Street et Damon Harris questionnent leur mère sur leur père qu’ils n’ont pas connu. L’ambiance est sombre ; il s’agit de la réalité du ghetto ; on est loin de l’insouciance des 60’s !
La version de l’album, la seule qui compte, dure 12 minutes, mais PWARS fut édité en single dans une version de 7 minutes.

source :  https://cahierscritiquesmusicales.com/blog/papa-was-a-rolling-stone-the-temptations/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article