Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

fredericgrolleau.com


Hume, "Abrégé du Traité de la nature humaine" : la répétition et l'habitude

Publié le 16 Novembre 2019, 22:08pm

Catégories : #Philo (textes - corrigés)

Hume, "Abrégé du Traité de la nature humaine" : la répétition et l'habitude

C'est seulement par la coutume que nous sommes déterminés à supposer le futur en conformité avec le passé. Lorsque je vois une boule de billard se mouvoir vers une autre, mon esprit est immédiatement porté par l'habitude * à attendre l'effet ordinaire, et il devance ma vue en concevant la seconde bille en mouvement. Il n'y a rien dans ces objets, à les considérer abstraitement et indépendamment de l'expérience, qui me conduise à former une conclusion de cette nature : et même après que j'ai eu l'expérience d'un grand nombre d'effets répétés de ce genre, il n'y a aucun argument qui me détermine à supposer que l'effet sera conforme à l'expérience passée. Les pouvoirs par lesquels agissent les corps sont entièrement inconnus. Nous percevons seulement leurs qualités sensibles : et quelle raison avons-nous de penser que les mêmes pouvoirs seront toujours unis aux mêmes qualités sensibles ?
Ce n'est donc pas la raison qui est le guide de la vie, mais la coutume. C'est elle seule qui, dans tous les cas, détermine l'esprit à supposer la conformité du futur avec le passé. Si facile que cette démarche puisse paraître, la raison, de toute éternité, ne serait jamais capable de s'y engager.

Hume, Abrégé du Traité de la nature humaine, tr. fr. D. Deleule, éd. Aubier, p. 5

----

 

"Vertigo Replay" : la répétition en 40 films au Forum des Images
Si Scottie s'évertue à faire revivre la blonde Madeleine au travers de sa jumelle brune Judy n'est-ce pas pour rejouer une histoire d'amour inachevée, la répéter pour qu'elle éclose enfin ? Faire revivre une émotion perdue, ressusciter un souvenir enfoui en tentant de rejouer inlassablement les mêmes scènes... Omniprésente au cinéma, la répétition a permis aux cinéastes d'offrir à leur histoire apparemment identique des infinies variations.

Parmi la longue liste de films basés sur ce principe de boucle sans fin, Vertigo d'Alfred Hitchcock est assurément le maître en la matière. A l'occasion de son soixantième anniversaire, le Forum des Images propose, du 10 octobre au 30 novembre, une rétrospective consacrée au motif de la répétition : celle d'une journée sans fin pour Bill Murray (dans le bien nommé Un jour sans fin d'Harold Ramis), d'une histoire d'amour pour Claude Rich dans Je t'aime, Je t'aime d'Alain Resnais ou d'une féroce bataille contre une horde d’extraterrestres pour Tom Cruise (dans Edge of Tomorrow de Doug Liman).

Sont également attendus dans ce cycle : Céline et Julie vont en bateau de Jacques Rivette, Hiroshima mon amour d'Alain Resnais, Mulholland Drive de David Lynch ou encore Body Double de Brian De Palma.

source : 
https://www.lesinrocks.com/2018/10/news/vertigo-replay-la-repetition-en-40-films-au-forum-des-images/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article