Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

fredericgrolleau.com


dissertation : exercice sur les présupposés

Publié le 22 Février 2019, 18:51pm

Catégories : #philo (méthodologie)

dissertation : exercice sur les présupposés

Exercice 

En vous inspirant de l'exemple ci-dessous, précisez quels sont les présupposés des sujets suivants :

Exemple :  A-t-on le droit de refuser la vérité ?
Le sujet présuppose qu'il existe une vérité et qu'il est possible de la refuser ; le sujet porte sur le droit moral de le faire.

1. Doit-on renoncer à la passion ?
2. A quelles conditions est-on un homme libre ?
3. Faut-il aimer la vérité plus que tout ?
4. Les connaissances scientifiques n'ont-elles qu'une valeur pratique ?
5. La violence est-elle nécessairement contraire au droit ?
6. La loi est-elle l'artifice des faibles ?
7. A quelles conditions la loi est-elle légitime ?
8. Pourquoi craindre la technique ?
9. L'art peut-il se réduire à une technique ?
10. La raison suffit-elle à définir l'homme ?

Rép :

1. Le sujet présuppose qu'il est possible de renoncer à la passion (rem. : "la" = toute) ; il porte sur la question de savoir si c'est un devoir de le faire.

2. Le sujet présuppose qu'il y a des conditions à remplir pour être libre ; il porte sur la question de savoir ce que sont ces conditions.

3. Le sujet présuppose qu'il faut aimer la vérité (et donc, également, que l'on peut la connaître ou du moins la chercher) ; il porte sur la question de savoir si quelque chose doit être aimé davantage qu'elle, et si oui, quoi, et pour quelles raisons.

4. Le sujet présuppose que les connaissances scientifiques ont une valeur pratique ; il porte sur la question de savoir si elles ont seulement cette valeur-là, ou si elles en ont une autre (ou plusieurs autres).

5. Le sujet présuppose que la violence peut être contraire au droit ; il porte sur la question de savoir si c'est toujours le cas, donc si la violence est contraire au droit par essence. Rem. : la question fait entrer en jeu la distinction entre le légal (droit positif) et le légitime (droit moral).

6. Le sujet présuppose que la loi est un artifice ; il porte sur la question de savoir si ce sont les faibles qui en sont les auteurs.

7. Le sujet présuppose que la loi n'est légitime que si certaines conditions sont remplies (donc, que toute loi ne l'est pas forcément) ; il porte sur la question de savoir ce que sont ces conditions.

8. Le sujet présuppose que la technique peut, ou doit, inspirer de la crainte ; il porte sur la question de savoir pour quelles raisons. Rem. : il s'agit, dans le même mouvement, d'examiner si ces raisons sont pertinentes ou non.

9. Le sujet présuppose que l'art comporte de la technique ; il porte sur la question de savoir s'il ne comporte que cela (et si non, ce qu'il comporte d'autre ou de plus).

10. Le sujet présuppose que la raison fait partie de ce qui définit l'homme ; il porte sur la question de savoir si autre chose est encore nécessaire pour que cette définition soit complète.

source :

http://philo.pourtous.free.fr/Cours%20et%20conferences/exercices.htm#exercice1

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article