Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

fredericgrolleau.com


Ecco la macchina della verità che smaschera gli impostori in Rete (“Voilà le détecteur de vérité qui démasque les imposteurs en réseau ”).

Publié le 11 Février 2018, 09:33am

Catégories : #Echos d'Italie

Corriere della Sera
Ecco la mac­china della verità che sma­schera gli impos­tori in Rete

L’invenzione di un team dell’università di Padova capi­ta­nato dal pro­fes­sor Sar­tori: «Ana­liz­zando il modo in cui un utente di Inter­net digita sulla tas­tiera pos­siamo capire se dice la verità o mente»

di Orsola Riva

9 feb­braio 2018

L’ultima volta che è com­parsa in un film di Hol­ly­wood, a pro­varla e a farne le spese era stato il povero Ben Stil­ler nei panni dell’incauto genero di un ex agente della Cia.
«Hai mai guar­dato siti porno?», gli chiede il suo­cero (un cat­ti­vis­simo Bob De Niro) dopo averlo col­le­gato alla mac­china della verità che tiene nas­costa in can­tina. Lo sven­tu­rato ris­ponde di no. E il trac­ciato degli aghi scri­venti let­te­ral­mente impazzisce.

La noti­zia di questi giorni è che il temi­bile mar­chin­ge­gno caro a tutti gli appas­sio­nati di cinema, dal noir anni 40 ad oggi, è tor­nato. In ver­sione 2.0 però.
A met­tere a punto la nuova «mac­china della verità digi­tale» è stata un’équipe di stu­diosi dell’università di Padova coor­di­nata dal pro­fes­sor Giu­seppe Sar­tori, neu­rop­si­co­logo, già consu­lente in diversi pro­cessi legati a fatti di cro­naca nera come il delitto Loris Pana­rello e il caso Franzoni. […]


tra­duc­tion

Voilà le détec­teur de vérité qui démasque les impos­teurs en réseau

L’invention d’une équipe de l’université de Padoue diri­gée par le pro­fes­seur Sar­tori :  En “ana­ly­sant la manière par laquelle un uti­li­sa­teur d’Internet tape sur le cla­vier nous pou­vons com­prendre s’il dit la vérité ou ment”

par di Orsola Riva

9 février 2018

La der­nière fois qu’elle est appa­rue dans un film de Hol­ly­wood, c’est le pauvre Ben Stil­ler qui l’a essayée et en a fait les frais dans la peau du gendre impru­dent d’un ancien agent de la Cia.
“Est-ce que tu as déjà regardé des sites porno ?”, lui demande le beau-père, un mau­vais Bob De Niro, après l’avoir relié au détec­teur de vérité qu’il tient caché dans sa cave. Le mal­heu­reux répond que non. Et le tracé des aiguilles devient lit­té­ra­le­ment fou.

La nou­velle de ces der­niers jours est que ce redou­table gad­get cher à tous les ama­teurs de cinéma, du noir des années 40 à celui d’aujourd’hui, est revenu. En ver­sion 2.0 cepen­dant.
Une équipe de spé­cia­listes de l’université de Padoue coor­don­née par le pro­fes­seur Giu­seppe Sar­tori, neu­ro­psy­cho­logue, déjà conseiller dans dif­fé­rents pro­cès liés à des affaires cri­mi­nelles comme le meurtre de Loris Pana­rello et le cas Fran­zoni, est en effet par­ve­nue à mettre au point un  nou­veau “détec­teur de la vérité digital”. […]

fre­de­ric grolleau

lire la suite de l’article en itlalien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article