Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

fredericgrolleau.com


La Beat génération, l’âge des rebelles”. Quand l’Amérique descendit “on the road”

Publié le 22 Janvier 2017, 16:36pm

Catégories : #Echos d'Italie

La Beat génération, l’âge des rebelles”. Quand l’Amérique descendit “on the road”

Beat Gene­ra­tion, l’età dei ribelli
Quando l’America scese «on the road»

Cor­riere della serra, La Let­tura
21 gen­naio 2017
di IDA BOZZI

Da sinis­tra, Allen Gins­berg, Jack Kerouac e Gre­gory Corso

1. La nas­cita di un mito

Erano gio­vani inna­mo­rati della poe­sia e della libertà, hanno dato vita a un movi­mento che ha segnato la sto­ria non solo let­te­ra­ria degli Stati Uniti, e poi del mondo.
La Beat Gene­ra­tion è stata la gene­ra­zione che a par­tire dagli anni Qua­ranta si è ribel­lata a tutte le vec­chie forme, cultu­rali e sociali.
Su «la Let­tura» #269 in edi­cola da dome­nica 22 fino a sabato 28 gen­naio, cinque pagine dedi­cate ai molti anni­ver­sari che cadono quest’anno e le inter­viste all’ultimo Beat,  il 98 enne Fer­lin­ghetti, e a un erede come lo scrit­tore Jay McI­ner­nay, oltre a una time­line che illus­tra la sto­ria del movi­mento e al ricordo di una figura che portò la cultura ame­ri­cana in Ita­lia
e la rese popo­lare con tra­du­zioni, saggi e cele­bri inter­viste, Fer­nanda Pivano.
—-

tra­duc­tion :

La Beat géné­ra­tion, l’âge des rebelles
Quand l’Amérique des­cen­dit “on the road”

Cor­riere della serra, La Let­tura
21 jan­vier 2017
par IDA BOZZI

depuis la gauche, Allen Gins­berg, Jack Kerouac et Gre­gory Corso

1. La nais­sance d’un mythe

C’étaient de jeunes amou­reux de la poé­sie et de la liberté, ils ont donné vie à un mou­ve­ment qui a non seule­ment mar­qué l’histoire lit­té­raire des États-Unis mais celle du monde.
La Beat Gene­ra­tion a été la géné­ra­tion de ceux qui à par­tir des années Qua­rante se sont rebel­lés contre tous les anciens modes de vie, cultu­rels et sociaux.

Dans “la Lec­ture” n° 269, en kiosque depuis le dimanche 22 jusqu’àu samedi 28 jan­vier, cinq pages dédiées aux nom­breux d’anniversaires qui tombent cette année et les inter­views du der­nier Beat, Fer­lin­ghetti âgé de 98 ans,  de son héri­tier l’écrivain Jay McI­ner­nay, outre une chro­no­lo­gie qui illustre l’histoire du mou­ve­ment et rap­pelle le sou­ve­nir d’une figure, Fer­nanda Pivano, qui a apporté la culture amé­ri­caine en Ita­lie, et la ren­dit popu­laire avec des tra­duc­tions,  des inter­views sages et célèbres.

fre­de­ric grolleau

lire la suite de l’article en italien 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article