Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

fredericgrolleau.com


“Je veux embras­ser tes seins”, et le Vati­can occulte la lettre d’Henri VIII à la Boleyn.

Publié le 3 Décembre 2016, 21:56pm

Catégories : #Echos d'Italie

Echi dell’Italia / Echos d’Italie

“Voglio baciare i tuoi seni”, e il Vati­cano oscura la let­tera di Enrico VIIIalla Bolena.

Indis­cre­zione Bbc : i cele­bri archivi vati­cani hanno fatto fil­mare tutta la pre­ziosa docu­men­ta­zione dello scon­tro sul matri­mo­nio che portò allo scisma angli­cano. Tranne una, che il sovrano conclude scri­ven­dole che vuole rapi­da­mente gia­cere tra i suoi “pritty duckys”.

La Repub­blica, Enrico  Fran­ces­chini, 26/11/2016.

 

LONDRA — E’ una delle più famose let­tere di Enrico VIII alla donna che per amore lo spinse allo scisma dalla chiesa cat­to­lica e alla fon­da­zione di una nuova reli­gione. E’ cus­to­dita da secoli negli archivi del Vati­cano, a Roma, dove arrivò nel com­plesso nego­ziato per chie­dere l’annullamento delle nozze del re d’Inghilterra con la prima moglie per potersi ris­po­sare. Ma quando la Bbc ha chiesto di poterla fil­mare per un nuovo docu­men­ta­rio sul sovrano e le sue sei mogli, la Santa Sede non ha concesso l’autorizzazione. Pur for­nendo alla radio­te­le­vi­sione bri­tan­nica un accesso senza pre­ce­denti ai suoi mate­riali e per­met­tendo che tutta l’altra cor­ris­pon­denza pri­vata di Enrico VIII venisse ripresa dalle tele­ca­mere, davanti a questa mis­siva il Vati­cano ha opposto un gran rifiuto. E il motivo, secondo indis­cre­zioni pub­bli­cate sta­mane a Lon­dra, è una cen­sura di carat­tere morale, pro­vo­cata da un pas­sag­gio giu­di­cato troppo spinto nella let­tera del re ad Anna Bolena: il rife­ri­mento ai “pritty duckys” su cui il monarca non vedeva l’ora di posare le lab­bra. “I bei seni” della sua amante, si potrebbe tra­durre nel lin­guag­gio d’oggi.

E’ il Daily Tele­graph a denun­ciare un appa­rente caso di cen­sura vati­cana su un docu­mento vec­chio di cinque secoli. Il docu­men­ta­rio in ques­tione si inti­tola “Six wives” e verrà tras­messo l’anno prossimo. (…)

Tra­duc­tion :

“Je veux embras­ser tes seins”, et le Vati­can occulte la lettre d’Henri VIII à la Boleyn.
Indis­cré­tions de la BBC : les célèbres archives du Vati­can ont fait fil­mer toute la pré­cieuse docu­men­ta­tion sur le mariage engagé qui a amené au schisme angli­can. Dans l’une des pièces, le sou­ve­rain conclut en écri­vant qu’il n’aspire qu’à embras­ser les jolis seins de son amante.

Londres. C’est l’une des plus fameuses lettres de Henri VIII à la femme qui par amour le poussa au schisme de l’église catho­lique et à la fon­da­tion d’une nou­velle reli­gion. Elle est gar­dée depuis siècles dans les archives du Vati­can, à Rome, où fut menée une négo­cia­tion com­plexe pour deman­der l’annulation des noces du roi de l’Angleterre avec sa pre­mière femme pour qu’il puisse se rema­rier. Mais quand la BBC a demandé à pou­voir la fil­mer pour un nou­veau docu­men­taire sur le sou­ve­rain et ses six femmes, le Saint-Siège a refusé. Alors qu’il avait fourni à la radio-television bri­tan­nique un accès sans pré­cé­dent à ses archives et per­mis que toute la cor­res­pon­dance pri­vée d’Henry VIII puisse être sai­sie par les camé­ras de télé­vi­sion, le Vati­can a opposé un net refus au sujet de cette mis­sive. Selon des indis­cré­tions publiées ce matin à Londres, la rai­son de ce refus est une cen­sure à carac­tère moral, pro­vo­quée par un pas­sage jugé un peu trop “poussé” dans la lettre du roi à Anne Boleyn : soit la réfé­rence aux “pritty duckys” sur les­quels le monarque rêvait de poser les lèvres. “Les beaux seins” de sa maî­tresse, pourrait-on tra­duire dans le lan­gage d’aujourd’hui.

Et le Daily Tele­graph de dénon­cer un cas fla­grant de cen­sure vati­cane à pro­pos d’un docu­ment vieux de cinq siècles. Le docu­men­taire en ques­tion s’intitule “Six femmes” et sera dif­fusé l’an prochain. (…)

fre­de­ric grolleau

la suite du texte ita­lien ici 

Commenter cet article